Paris by Night 2018 – seconde édition!

0
1364
Paris by Night 2018

C’était le rendez-vous « privé » de ce début de saison, organisé par Guillaume Arthus. Son nom vous dit quelque chose ? Celui qui a traversé Les Pyrénées sans assistance, bouclé le Tor des Géants, participé à la Barkley et réalisé 271 aller-retour du funiculaire de Montmartre…! Il est aussi le blogueur de Runnexplorer. Son but ? Faire découvrir des lieux insolites, des courses folles en filmant ses exploits à chaque fois plus beaux et dingues les uns que les autres.

Il lance il y a un an le « Paris by Night », idée issue de ses sorties longues parisiennes, 85km et 100 monuments parisiens à « visiter » tout au long de la nuit. Départ 22h, arrivée avant le lever du soleil le premier week-end de l’année, histoire de la commencer dans la plus belle ville du monde.

L’an passé le jeune blogueur avait réunis 20 adeptes aux expériences et palmarès divers et variés triés sur le volet pour réaliser l’exploit et j’avais eu la chance d’être sélectionné. Et ainsi de devenir le premier « finisher » de l’épreuve, avec lui en haut du Mont Valérien après 83km et une nuit d’efforts. L’homme tout aussi fou que sympathique m’invite pour son édition 2018, alors que j’avais oublié d’envoyer le questionnaire à temps, et un défi comme cela ne se refuse pas ! A noter qu’en une année l’évènement à pris de l’ampleur puisque Guillaume Arthus a dû refuser plus de 250 candidatures afin de respecter les lois et assurer la sécurité de son évènement « OFF ».

Paris by Night 2018

Samedi 6 janvier

21h45 : Me voilà donc sur le parvis de La Défense, entouré d’une trentaine de fous furieux de la course à pieds reconnaissables à leurs frontales, et leurs sacs moins urbains que les passants, prêt à arpenter pour la deuxième année consécutive les rues de Paris (et pas les plus moches !). Un bref briefing des points de passage, des règles de sécurité et du tempo à maintenir permet à chacun de saliver à l’idée de tourner autour de la Dame de Fer toute la nuit. C’est le moment pour chacun de retrouver ses vieilles connaissances, pour ma part, Quentin avec qui j’avais fait la traversée Etretat-Dieppe (Run Traverse 100) est présent, ainsi qu’Apostolos qui était aussi à La Réunion et ici même l’année dernière tout comme Jérôme et Clément… Ça va rigoler, peut-être un peu moins après 40km

22h00 : C’est le grand départ, l’allure de course est fixée autour de 10km/h, sans compter avec les feux, les pauses et les ravitaillements sauvages. La descente du parvis de la Défense est entamée direction l’Arc de Triomphe et la rue des Champs-Elysées qui nous accueillent quasiment vides de passants et pleins de lumières des fêtes hivernales. Le parcours merveilleux nous emmène au Sud de Paris jusqu’au Stade Charléty avant de remonter vers le Panthéon, qui de nuit reste un endroit mystique.

Paris by Night 2018

Le Pont des Arts est la destination suivante qui nous permet de rejoindre le Louvre, tout aussi impressionnant de nuit sans visiteurs ni promeneur. L’ambiance est sensationnelle et la résistance du groupe aussi, « l’ascension » vers Pigalle et le Sacré-Cœur ne décime pas les troupes mais en épuise plus d’un. C’était sans compter sur la surprise du chef : le ravitaillement de Beaubourg ! Nouveauté de cette édition : charcuterie, fromage, eau et surtout bières au rendez-vous. « Je me laisse aller avec Jérôme et Guillaume, nous trinquons à la course à pied et j’en reprends une, histoire de stocker quelques glucides pour la route qui va encore être longue… »

Paris by Night 2018

La troupe encore à une bonne vingtaine de fous met le cap au nord afin de rejoindre la Villette et d’observer l’Opéra Philarmonique, après avoir longé les canaux, nouveauté architecturale de la capitale. C’est sur cette portion et la suivante menant au Père Lachaise que les abandons s’accentuent, mais une petite dizaine de coureurs poursuivent la « Grande Traversée des ponts de Paris », idée toujours farfelue de Guillaume qui nous fait traverser chaque pont l’un après l’autre… Cela permet de confirmer qu’il a dû pleuvoir sur le Plateau de Langres car la Seine déborde, je l’affirme ! A nous le Pont Nationale, jusqu’au Garigliano en passant par Notre-Dame : « que du plaisir pour les yeux !« 

Paris by Night 2018

Après 26 Ponts franchis, une montée au Trocadéro accompagnée de Tuc et de saucisson apporté généreusement par un ami de l’organisateur, le groupe va finir à 4, Anthony, Guillaume, Quentin et moi-même. 10 jours après son exploit de Montmartre, Guillaume a les cuisses qui chauffent (et c’est pas le seul !) mais l’arrivée se profile et la côte de Suresnes en devient une partie de plaisir.

Paris by Night 2018

8h du matin, le feu de la Flamme de la Liberté émerveille nos pupilles dilatées par la nuit et le ravitaillement d’arrivée aux bières, saumon, jambon de pays et pain de campagne, ne pouvait pas mieux tomber !

En résumé, un évènement à ne pas rater pour toutes celles et ceux qui peuvent avaler des kilomètres sur bitume et souhaite passer un agréable moment en bonne compagnie pour découvrir le Tout Paris !

Crédits photos: Benjamin.Poiraton@wondertrail.fr et Olivier Rechou

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here